BLOG: Miser sur l’observatoire du fonds vert pour le climat (Observatoire du FVC)

EDITOR’S NOTE: This blog was translated by the Pan-African Climate Justice Alliance. Original blog post can be viewed here.

by Janssen M. Martinez

Note: Janssen M. Martinez est analyste de la politique climatique à la  CFPI. Il a participé à la réunion du conseil d’administration du fonds vert pour le climat de février 2019 avec Angelo Kairos Dela Cruz, associé pour la politique  climatique.

Kairos et moi avons assisté à la vingt-deuxième réunion du conseil d’administration du fonds vert pour le climat (ou B.22) du 26 au 28 février dernier à Songdo, en Corée du Sud.

Par rapport à la première réunion du conseil d’administration du Fonds Vert pour le Climat FVCF à laquelle j’ai assisté, la réunion B.20 de juillet 2018, qui a été décrite  comme un échec, la réunion B.22 s’est déroulée sans heurt et les ordres du jour des délibérations officielles du conseil d’administration ont été respectés.

Dans les coulisses, nous et d’autres  représentants d’organisations de la société civile(OSC) ont tenu des réunions pour élaborer des stratégies d’intervention sur des points et des questions -clés de l’ordre du jour, comme en témoignent   les mises à jour quotidiennes des OSC.

Nous nous sommes également réunis pour discuter de la supervision du fonds vert pour le climat (GCF Watch), un centre de ressources en ligne sur le fonds crée principalement par et pour des groupes de la société civile. La CFPI est l’une des organisations fondatrices de l’observatoire du Fonds Vert pour le Climat (GCF Watch) et est membre du comité directeur de la plate-forme depuis sa création en 2015.

Le siège du GCF à Songdo lors de la 22ème réunion du conseil d’administration, en février 2019.

Nous avons été  heureux d’apprendre que le site web a gagné du trafic au cours des mois précédents depuis son lancement en douceur  pendant la réunion B.20.Nous avons même entendu des commentaires encourageants sur le site de la part de  l’unité indépendante d’évaluation, qui veille à ce que le  FVGC soit une organisation responsable et capable d’enseigner.

Le dispositif de supervision du Fonds Vert pour le Climat (GCF Watch) a été crée à un moment   opportun lorsque le  Fond a pris de l’ampleur  grâce à l’augmentation des promesses de contributions des pays  développés   et à la création d’autorités nationales désignées (AND). Il vise à  encourager les membres de la société civile, en particulier ceux des pays en développement, à  assumer leur rôle de parties prenantes et à faire participer leurs propres gouvernements, ainsi que les autres  institutions publiques et privées qui ont accès au fonds.

A l’heure actuelle, le site de la spervision du  fonds vert pour le climat (GCF Watch) n’en est qu’à ses balbutiements, et il est encore en cours de mobilisation et de génération de contenu. Néanmoins, il contient déjà des caractéristiques uniques qui en font un outil prometteur pour surveiller l’utilisation future du Fonds Vert pour le Climat(FVC).

 Nœuds régionaux. La coordination entre les  membres des OSC, et les observateurs du fonds vert pour le climat, est divisée en  régions. Les organisations de coordination, également appelées Nœuds régionaux, sont chargées de la coordination entre  les  régions et à l’intérieur des régions, y compris l’examen minutieux  de l’information pertinente pour les activités liées au fonds dans leur région. Le  leadership des dirigeants des nœuds régionaux va au-delà de la compilation de l’information; on s’attend à ce qu’ils  produisent des analyses des  projets en cours de mise en œuvre dans leurs domaines respectifs.

Suivi de projet. Cette partie du site contient non seulement les propositions de financement approuvées par le conseil d’administration mais aussi les commentaires des OSC sur chaque  proposition qui sont soumis  au conseil pour discussion à chaque réunion.

Les OSC discutent de la supervision du fonds vert pour le climat (dispositif de supervision du FVC) en marge de la 22e réunion du conseil d’administration du fonds(FVC), en février 2019.

Le point sur les réunions du conseil d’administration. Chaque réunion du conseil d’administration, le bloc des OSC produit toujours son propre rapport, qui comprend les points litigieux discutés au cours de la réunion  et les interventions du conseil d’administration des OSC effectuées par  les observateurs actifs du fonds.

D’autres caractéristiques du site sont en cours de réalisation, notamment  les cartes des projets, qui permettront de  localiser les projets du FVG, les EDN/ AND, et  les entités accréditées (EA) dans les pays. Outre les commentaires de la société civile sur les projets du Fonds Vert pour le Climat  (FVC) , un recueil de toutes les interventions des OSC lors des réunions du conseil de FVC  sera affiché sur le site web, ce qui profitera non seulement aux OSC qui examinent  le fonds vert pour le climat( FVC),mais aussi au  Fonds lui-même et à toutes les  institutions intéressées par l’évaluation de l’exécution et les incidences de ses projets et programmes relatifs aux changements climatiques.

Nous prévoyons que les nouvelles fonctionnalités du site web seront opérationnelles d’ici la fin de  2019. D’ici là, avec l’aide des observateurs de la société civile du fonds, nous espérons que la supervision du fonds vert pour le climat (Dispositif de la supervision du FVC) dépassera son stade embryonnaire et commencera à maximiser son potentiel en tant que l’un des centres de ressources les plus complets du Fonds Verts pour le Climat(FVC). Nous voulons qu’il devienne un point de rencontre des OSC qui travaillent sur les questions relatives à ce fonds(FVC) dans le monde entier, qu’il apporte des informations plus pertinentes sur les  projets et les programmes du FVC à un public plus large, et qu’il catalyse davantage les engagements et  analyses externes du Fonds.

Rendez-vous sur www.gcfwatch.org pour en savoir plus sur cette initiative. Vous pouvez également envoyer un courriel à  info@gcfwatch.org si vous voulez en savoir plus sur FVC Watch ou si vous voulez contribuer et devenir un membre des observateurs du FVC.


Note: Ce blog est tiré du site web de l’  Institut pour le climat et le développement durable des villes  (CFPI).

Menu